picture-valeur-essentielle

21 Sep La valeur essentielle

picture-valeur-essentielle

Le respect de l’identité de l’individu est le fondement de sa créativité, de sa motivation, de sa collaboration et de son équilibre.

C’est ce que trente cinq ans de pratique de la gestion de l’innovation et du changement m’ont appris à prendre en compte pour prévenir la résistance au changement et permettre une évolution maîtrisée.

C’est également ce sur quoi  la thérapie comportementale et cognitive, qui a restauré l’équilibre de l’un de mes proches frappé par la dépression clinique, repose : apprendre à l’individu à respecter sa propre identité pour retrouver la voie du bien-être.

De cette thérapie j’ai retenu, entre autres, trois messages clés qui aident l’individu à respecter sa propre identité:

  • Apprendre à se connaître
  • Etre soi-même
  • Seul, on ne peut atteindre ces objectifs

 

Le premier message favorise la prise de conscience de ce que l’on aime, de ce que l’on n’aime pas, de ses forces et de ses faiblesses, permettant ainsi d’être pragmatique dans le choix de ses objectifs et de ses priorités et d’ouvrir la porte de la confiance en soi.

Le second ouvre la porte à la liberté d’esprit et à la créativité sans limite qui permettent la définition d’un projet de vie en adéquation avec soi-même sans autocensure.

Le troisième met l’accent sur la nécessité du miroir des autres pour comprendre sa différence et quelle en est sa valeur ajoutée pour la collectivité, et ainsi renouer avec  « l’estime de soi ». Il encourage également la réciprocité des échanges avec les autres qui permet de savoir se positionner, non seulement par rapport à eux, mais également par rapport à l’environnement qui nous est imposé pour y trouver sa place en temps que contributeur. Cela ouvre les portes de la collaboration sans crainte de l’autre.

Le tout contribue à l’équilibre et à la motivation de l’être humain qui sont essentiels, non seulement à son bien-être et, par voie de conséquence, à celui des autres, mais également à sa responsabilisation en tant que membre d’une collectivité, quelle qu’elle soit.

Avec ceci en tête comme fil directeur de vos décisions et actions, ainsi que de votre communication avec les autres, vous pouvez faire des miracles, rendre possible l’impossible en surmontant la résistance au changement, rendre opérationnelle l’utopie à l’origine de tout projet de création et, de surcroît, vous sentir en accord avec vous-même.

Respecter l’identité de l’autre, c’est la garantie d’avoir en face de soi un partenaire potentiel responsable, prêt à apporter toute sa créativité et sa motivation au service de tout projet dans lequel il sait se positionner à tout instant. Ceci suppose tenir en permanence tous les partenaires d’un projet non seulement, au même niveau d’information, mais surtout au même niveau de compréhension malgré les différences de langues et de jargons, de compétences et de cultures. Ceci est tout à fait possible mais requiert une qualité essentielle : l’empathie. C’est l’apanage du Leadership Collaboratif et de sa méthodologie, le « Partenariat Gagnant Gagnant » basé sur le respect de l’identité de l’individu.

L’organisation qui est capable de comprendre cela se place en haut de l’échelle de la compétitivité car elle cumule six avantages par rapport aux autres :

  • Un esprit de « projet commun », qui de facto génère un fort esprit d’appartenance et d’équipe,
  • Des diagnostics fiables car partagés et consolidés par des compétences différentes et complémentaires
  • Un potentiel inestimable en matière de créativité collective et d’ouverture d’esprit permettant d’élaborer les meilleures solutions
  • Une réactivité hors normes car chacun se sent concerné et est en veille, prêt à alerter.
  • Une mosaïque coordonnée et harmonieuse de savoirs et de cultures qui rend l’organisation unique et très difficile à copier
  • Une atmosphère sereine du fait de partenaires heureux, motivés et non agressifs qui ne viennent pas chercher uniquement un salaire ou un titre

 

Cela est valable pour toute organisation, entreprise, administration ou état et, plus généralement, pour toute collectivité, dont la famille.

En dépit d’une société organisée autour du modèle « Maître-serviteur » qui exclut la réciprocité du partenariat, d’un système financier qui méprise l’être humain au profit de l’argent à tout prix et d’une école qui privilégie le « Fais ce qu’on te dit » plutôt que le « sois toi-même », le Leadership Collaboratif est aujourd’hui, bien que minoritaire, en devenir et n’est certainement pas utopique.

Pour l’avoir pratiqué au niveau national et international pour le compte de petites, moyennes et très grosses entreprises, dont des multinationales, je peux témoigner qu’il représente, pour moi, l’approche la plus performante pour permettre, initialiser et gérer, d’un point de vue humain et financier, toute évolution.

A l’inverse, ne pas respecter l’identité des individus c’est prendre le risque de s’exposer à la résistance au changement, aux mauvais diagnostics, aux mauvaises solutions, aux mises en œuvres opérationnelles conflictuelles et à un gaspillage de temps et d’argent assuré…sans oublier le coût des dégâts psychologiques générés qui s’expriment non seulement en coûts financiers mais aussi en vies dépressives, facteur d’agressivité et de division, loin du bien-être que chacun espère.

Le respect de l’identité de l’individu est une clé essentielle à la gestion de l’évolution d’une part et à l’amélioration de notre condition humaine d’autre part.

Pourquoi s’en priver ?

Du même auteur lisez aussi:

Yves Mercier, fondateur du réseau Y-M-I.
Auteur de « Tomahawk ou la Non-Evolution – Vers une Nouvelle Vision »
Promoteur du Leadership Collaboratif au service de la gestion de l’innovation et du changement.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.

Rejoignez le Réseau YMI pour partager l'expérience du Leadership Collaboratif  et bénéficier de sa Newsletter.

Vous recevrez gratuitement par e-mail les nouveaux articles et les actualités du réseau YMI et de son Centre de Réflexion et de Recherche.

Please wait...